Vous etes ici : Actualité APAJH Accord cadre MGEN-Education nationale


Accord cadre MGEN-Education nationale

La MGEN est très impliquée, et depuis longtemps, dans le soutien aux personnes fragilisées, qu'ils s'agissent de personnes en situation de handicap ou rencontrant des difficultés professionnelles ou financières. En ce qui concerne les centres de vacances, chaque année, près de 400 séjours sont organisés par la MGEN, en partenariat avec la Fédération Apajh

L'accord cadre signé avec le ministère de l’Education nationale, en 2003, prévoit deux types d'actions en faveur des personnes en situation de handicap d’abord, et en direction des personnes rencontrant des difficultés professionnelles ensuite. La nature des actions à conduire a été précisée dans la convention « Actions concertées », actualisée chaque année.

La convention « Actions concertées » a pour objectif d’apporter des solutions concrètes aux difficultés rencontrées par toutes les personnes en situation de handicap ou fragilisées qu’elles soient mutualistes ou non. Son financement est assuré conjointement par le ministère de l’Éducation nationale et la MGEN.
Il s’agit, par exemple, de financer :
  • l’acquisition d’équipements spéciaux. Plus 3 700 personnes ont pu en bénéficier en 2005,
  • des centres de vacances d’enfants ou d’adultes en situation de handicap. En ce qui concerne ces centres de vacances, ce sont, ainsi, chaque année, près de 400 séjours sont organisés par la MGEN, en partenariat avec la Fédération Apajh
  • et d’aider les actifs et retraités de l’Education nationale en situation de handicap ou invalides ou leurs ayants droit ayant besoin d’une tierce personne à domicile ou en établissement. Ou enfin, pour participer à la réservation de lits dans les établissements spécialisés pour l’accueil de personnes retraitées dépendantes et en situation de handicap.
Pour accompagner les personnes rencontrant des difficultés professionnelles, la MGEN, dans le cadre d’une convention spécifique avec le ministère de l’Education nationale, développe depuis quelques années ; dans les départements ; des réseaux Prévention, Aide et Suivi (PAS). Il s’agit d’unités d’accueil et d’écoute pour les personnels rencontrant des difficultés dans leur établissement. Avec l’aide de psychologues, les enseignants peuvent, ainsi, faire part de leurs difficultés. Dispositifs de proximité, lieux d’écoute, les réseaux PAS peuvent également développer des actions d’accompagnement individualisé, comme l’aide à la reprise d’activités après de longs congés, le soutien à des personnels fragilisés à la suite d’événements graves et imprévus sur le lieu de travail, par exemple victimes de violences.
En évolution permanente, des pistes de développement sont actuellement envisagées. Elles concernent, par exemple, l’organisation de campagnes de prévention et de promotion de la santé, dans des domaines en rapport avec l’activité professionnelle et la vie quotidienne des enseignants, comme la lutte anti-tabac, les problèmes d’alcool, la gestion du stress, la prévention des maladies cardiovasculaires ...
e-max.it: your social media marketing partner

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk
!-- //FOOTER --