Vous etes ici : Actualité APAJH La citoyenneté au coeur du handicap


La citoyenneté au coeur du handicap

Jean-Louis Garcia à GuéretLe Président de la Fédération APAJH, Jean-Louis Garcia, a fait halte le lundi 26 avril à Guéret dans la Creuse, pour préparer le congrès annuel de juin et faire le point sur la situation.

Les huit Journées Territoriales d'avril, organisées par la Fédération APAJH, réunissent des militants, des salariés et des personnes en situation de handicap, pour travailler sur le contenu du Congrès de la Fédération, qui aura lieu les 24, 25 et 26 juin, à Saint-Brieuc. L'on y chemine, démocratiquement, explique le Président de la Fédération APAJH, Jean-Louis Garcia, en échangeant, en confrontant les points de vue sur deux thèmes principaux : le Projet associatif et la Gouvernance et les territoires.

L'une des huit Territoriales a donc eu lieu en Creuse, un symbole particulier pour la Fédération car c'est ici, en 1976, qu'elle a été créée. L'occasion, pour le Président de la Fédération, de revenir sur l'action et la mobilisation constante de l’APAJH depuis 50 ans : C'est avant tout une Fédération citoyenne, de personnes intéressées par la thématique du handicap. Ce sont plus de 600 établissements présents sur tout le territoire, 14 000 salariés, et 25 000 personnes, de l'enfant à la personne vieillissante, accompagnées par des établissements et des services, souligne-t-il. Premier porte-parole de l’APAJH auprès des pouvoirs publics, la Fédération a pour objectif premier et pour engagement de faire vivre, au quotidien, les valeurs qui la fondent : la laïcité, la citoyenneté et la solidarité.

Lorsque l'on sait qu'en France, les personnes en situation de handicap, au nombre de 5 millions, sont deux fois plus touchées par le chômage que leurs autres concitoyens et que l'accessibilité au sens large du terme n'est pas encore d'actualité, la Fédération APAJH trouve, cette année, une implication et une vigilance redoublée, revenant sur la situation de la discrimination des personnes en situation de handicap en France. La Fédération APAJH a en effet saisi la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) au mois de mars, prenant position de manière forte contre le « détricotage » de la loi du 11 février 2005, à travers des cavaliers parlementaires et des amendements.

Cette loi de 2005, ce n'est pas la septième merveille du monde, explique Jean-Louis Garcia, mais par rapport aux lois de 1975 qui fondaient le handicap, c'est une avancée considérable, nous voudrions qu'elle serve de tremplin pour faire vivre plus de citoyenneté et moins de discrimination, or ce n'est pas le cas à l'heure actuelle.

Source : La Montagne, le 27 avril 2010

 

e-max.it: your social media marketing partner

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk
!-- //FOOTER --