Vous etes ici : Accueil

Fédération des APAJH



Réforme de la dépendance, Fin des travaux des groupes de travail

Envoyer Imprimer
Le calendrier élaboré dans le cadre de la dépendance est respecté. Les quatre groupes de travail mis en place en début d’année viennent de rendre leurs conclusions. Roselyne Bachelot, ministre des solidarités et de la cohésion sociale, présente ses propositions de réforme au président de la République qui devrait annoncer une série de mesures mi-juillet.
e-max.it: your social media marketing partner
Mise à jour le Mardi, 12 Juillet 2011 09:03 Lire la suite...

AGENT DE SERVICE INTERIEUR (H/F)

Envoyer Imprimer
Référence de l’offre : SO/81/02-20

Etablissement : COMPLEXE DE CONSTANCIE
Lieu de travail : LACAUNE    Territoire : Grand SUD-OUEST
Nature du contrat de travail : CDI
Temps de travail : temps plein   

Convention Collective applicable : CCN 66
Statut : Non cadre    

DESCRIPTION DE L’ETABLISSEMENT

La Fédération APAJH, premier acteur généraliste dans le secteur du handicap (97 établissements en gestion directe et 2500 salariés), s’engage par son action militante et gestionnaire à faire avancer la réflexion et l’action en faveur de la personne en situation de handicap.

Le Complexe de Constancie contribue à cette action en accueillant des adultes en situation de handicap mental profond et sévère avec troubles associés.

MISSIONS

Principales missions :

Chargé du nettoyage et de l’entretien des locaux, vous serez en travail la majorité du temps sur les unités de vie auprès des résidents du FAM (foyer d’accueil médicalisé.)

PROFIL
Diplôme : néant

RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS
Date d’arrivée souhaitée : 3 septembre 2012

Date limite de dépôt de candidatures : 24 août 2012

Candidatures à adresser à : Christine SEBBAG,
Directrice du complexe de CONSTANCIE
81 230 LACAUNE

Pour tout renseignement, contacter Mme Marylou AGUDO au 05 63 37 06 04
e-max.it: your social media marketing partner
Mise à jour le Mardi, 04 Septembre 2012 07:43

Agenda Juillet 2014

Envoyer Imprimer
" Chères et chers amis,
Mardi 1er : Paris :
- à 9h : participation à une table ronde préparatoire à la Conférence sociale en présence de la Secrétaire d'Etat chargée des Personnes Handicapées et de la Lutte contre l'Exclusion, Madame Ségolène Neuville,
e-max.it: your social media marketing partner
Mise à jour le Jeudi, 14 Août 2014 07:27 Lire la suite...

43e Congrès de la Fédération APAJH - Entre continuité et confiance renouvelée : Jean-Louis Garcia réélu président de la Fédération APAJH

Envoyer Imprimer

Les 20, 21 et 22 juin, la Fédération APAJH organisait son 43e congrès national, à la Cité internationale universitaire de Paris où il a rassemblé plus de 400 personnes.
Comme chaque année, ce moment militant fort a permis le renouvellement des instances nationales, l’examen des rapports d’activité et financier, et des rapports moral et d’orientation.

A l’honneur cette année, la réflexion collective autour de la notion d’habitat et la signature de conventions de partenariat dans le domaine du sport.

Les instances nationales sortantes très largement réélues

Le congrès de l’APAJH est avant tout un moment militant de renouvellement des instances nationales. Le 21 juin, les membres du Conseil d’administration sortants ont été très largement réélus.
Jean- Louis Garcia, président sortant, a obtenu plus de 85% des suffrages et a été réélu à l’unanimité dans sa fonction de président lors du premier Conseil d’administration de la mandature.

Claire Magimel, jeune femme en situation de handicap et sociologue très engagée sur le sujet a été la candidate la plus plébiscitée de ce 43e congrès avec plus de 88% des suffrages des délégués.

Ces élections ont donc permis de confirmer le soutien de l’ensemble du mouvement APAJH à la gouvernance de la Fédération, dont les rapports d’activité et financier, ainsi que les rapports moral et d’orientation ont été approuvés à l’unanimité.

 

Signature de deux conventions de partenariat pour la pratique du sport par tous

Déjà partenaire depuis de longues années de la Fédération Française de Sport adapté (FFSA), l’APAJH a signé lors de son 43e congrès national deux nouvelles conventions de partenariat afin de favoriser la pratique du sport par les personnes en situation de handicap, avec la Fédération Française Handisport (FFH) et la Fédération Française de Badminton (FFBad).

Charles Rozoy, champion de natation paralympique et conseiller de la Ministre des Sports était présent pour saluer et soutenir l’engagement volontariste de l’APAJH dans ce domaine.

Le sport est une composante essentielle de la société inclusive : « pouvoir pratiquer une activité sportive, que ce soit en loisir ou à haut niveau, est un droit pour tous les citoyens », comme l’a souligné Jean- Louis Garcia lors de son discours d’accueil de Guislaine Westelynck, présidente de la Fédération Française Handisport qui regroupe près de 34 000 licenciés : « Nos équipes ont identifié les sujets sur lesquels nous pouvions agir, ensemble, pour que les personnes, jeunes ou moins jeunes, que nous accompagnons dans nos établissements et services, puissent avoir le droit au sport, le droit à la compétition pour ceux qui en auront les talents et l’envie ».

Le président de la Fédération APAJH a également salué la coopération avec la FFBaD en accueillant son président Florent Chayet, pour signer un accord-cadre national que les comités régionaux et départementaux pourront décliner afin d’offrir des possibilités d’activités sportives aux personnes accompagnées. La FFBaD recense près de 192 000 licenciés.

 

Le logement au cœur de la réflexion collective

La première après-midi du 43e congrès de la Fédération APAJH a été riche en témoignages et réflexions autour de la notion d’habitat. Sept intervenants aux profils différents et complémentaires ont posé la définition du chez-soi, relevé le difficile accès à un logement et insisté sur la place centrale du logement dans le projet de vie de toute personne.

En tant que grands témoins, Marie-Anne Montchamp, présidente du Conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et Bertrand Quentin, professeur à l’Université Paris Est-Marne-la-Vallée, ont permis une entrée en matière inspirante : « Le chez-soi, ce n’est pas une organisation infrastructurelle, une coquille, un toit, c’est un véritable point d’appui, au fond, dans cette conquête de la liberté de la personne à exprimer ses choix. »

Marie- Anne Montchamp.

La réflexion s’est poursuivie autour d’une table ronde, composée de : Julie Fioret, jeune femme en situation de handicap accompagnée par le Foyer d’accueil médicalisé APAJH de Lavaur (Tarn) qui a livré un témoignage marquant sur son quotidien et ses projets de vie ; Michel Billé, sociologue ; Cédric Routier, président du dispositif HadéPas (Handicap, Autonomie, et Développement de la Participation Sociale) ; Alexis Goursolas, Responsable du service stratégie et analyse des politiques publique de la Fédération des acteurs de la solidarité pour les personnes sans-abris et mal logées ; Jean-Luc Berho, président du Conseil de la Coopérative de l’Immobilier qui instaure une nouvelle relation entre bailleurs et locataires.

 

Donner la parole aux personnes accompagnées par l’APAJH

Le film produit par l’APAJH « Chez moi ! Mes envies, mes choix, je les fais entendre », a mis en lumière la parole de personnes accompagnées par des associations APAJH du Calvados, de l’Isère et de Savoie. Durant 9 minutes, huit personnes livrent leur témoignage concernant leur logement.

Fort de ce Congrès national, le mouvement APAJH poursuivra, toujours plus innovant, toujours plus constructif et toujours plus combatif, pour construire une société inclusive et laïque.

 

Découvrez sans plus attendre l'album photos du dernier Congrès en cliquant sur le lien ci-dessous :

https://photos.app.goo.gl/ghuZNRURd7rSNpnM9

e-max.it: your social media marketing partner
Mise à jour le Jeudi, 04 Juillet 2019 16:22

Rentrée : l’APAJH s’inquiète de la scolarisation des élèves en situation de handicap

Envoyer Imprimer

 

A quelques jours de la rentrée, l’APAJH s’inquiète du nombre d’enfants et d’adolescents qui seront éloignés de l’Ecole pour de multiples raisons, malgré les annonces du gouvernement.

Fréquenter l’établissement scolaire le plus proche de son domicile est un droit encore trop souvent bafoué, même si la scolarisation des élèves en situation de handicap progresse quantitativement : « Alors que la fin des vacances d'été se profile, il est à craindre que, de nouveau, de trop nombreux enfants soient privés de rentrée scolaire faute de mobilisation suffisante des pouvoirs publics » s’alarme Jean-louis Garcia, président de la Fédération APAJH.

 

Des mesures annoncées insuffisantes

L’APAJH estime que les mesures avancées par le ministère de l’Education nationale et du secrétariat d’Etat en charge des personnes handicapées ne sont pas suffisantes pour permettre une rentrée dans les meilleures conditions à chaque élève : « Une « cellule d'écoute et de réponse aux parents » est annoncée dans chaque département pour préparer une rentrée sans faute, quelle sera la réalité des jeunes et de leur famille le 2 septembre ? » se questionne encore Jean-Louis Garcia.

L’Ecole inclusive reste à bâtir. Fidèles à leur histoire, les militants bénévoles et professionnels de l’APAJH restent mobilisés, sur le terrain et au niveau national, pour faire entendre la voix des familles et des enfants dont le droit à l'Ecole ne sera pas respecté à la prochaine rentrée.

 

Pour consulter le communiqué de presse diffusé par l'APAJH, cliquez sur le lien suivant :

www.apajh.org/docs/CP/cp-rentreeapajh2019.pdf

e-max.it: your social media marketing partner
Mise à jour le Vendredi, 23 Août 2019 14:51

Page 1 sur 52

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk
!-- //FOOTER --