Vous etes ici : Qui sommes nous ? Enfance, jeunesse Ce qu'en pense l'APAJH ? Journées de réflexion 5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys - Intervention de Marie-Anne-Montchamp


5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys - Intervention de Marie-Anne-Montchamp

Envoyer Imprimer
Index de l'article
5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys
Intervention de Marie-Anne-Montchamp
L'accessibilité à l'école
Accessibilité au-delà de l'école
Conclusion et perspectives
Toutes les pages

A l'occasion de la 5ème journée Nationale des Dys la Secrétaire d'Etat aux solidarités apporte son soutien à la cause des Dys. En ouverture de la Journée à Paris, Marie-Anne Montchamp affirme son souhait de saisir la Haute autorité de Santé sur la question des Dys et répond ainsi au souhait des associations de voir évaluer les modalités de prise en compte des besoins de soin des enfants porteurs de trouble des apprentissages. Par ailleurs, elle réaffirme la nécessité de mieux informer et former les professionnels des Maisons départementales du Handicap sur les troubles des apprentissages.

Accueillie par les présidents de la FFDys et de la Fédération APAJH, la secrétaire d'Etat a salué les associations organisatrices de cette journée. Elle s'est particulièrement intéressée à l'exposition de l'Association Avenir Dysphasie et ses photos/dessins réalisés par de jeunes dysphasiques, une approche positive des troubles Dys associant découverte de la nature et les lettres de l'alphabet.

Lors de son discours, elle a annoncé 3 chantiers prioritaires pour les Dys : l'accessibilité au sens large, l'accessibilité des manuels scolaires et une coopération avec la Haute Autorité de Santé. Pour terminer, elle a salué une démarche innovante en faveur de l'accessibilité à l'examen du code de la route pour les personnes porteuses de troubles du langage et des apprentissages, apportant sa signature à la convention co-rédigée par la Délégation interministérielle de la sécurité routière, la FFDys, APEDA et Avenir Dysphasie et qui prévoit les aménagements nécessaires pour adapter l'examen du code sur le modèle des améngaements prévus pour les non-entendants et non-francophones.

 

 

Retrouvez l'intégralité du discours de Marie Anne Montchamp en vidéo :

Première partie

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Deuxième partie

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.





Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk
!-- //FOOTER --