Vous etes ici : Qui sommes nous ? Enfance, jeunesse Ce qu'en pense l'APAJH ? Journées de réflexion 5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys - Conclusion et perspectives


5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys - Conclusion et perspectives

Envoyer Imprimer
Index de l'article
5ème journée des Dys : l’intelligence collective au service des Dys
Intervention de Marie-Anne-Montchamp
L'accessibilité à l'école
Accessibilité au-delà de l'école
Conclusion et perspectives
Toutes les pages

Après une journée pluridisciplinaire et riche d'échanges, le président de la Fédération APAJH Jean-Louis Garcia a insisté sur la prise en compte des besoins des personnes souffrant de handicap. On rentre par le besoins des enfants. Les AVS peuvent être une réponse mais ce n'est pas la seule. Il faut mettre en œuvre l'intelligence collective pour répondre à ces besoins, a t-il soutenu. Avant d'ajouter : Je reprends les mots de Marie-Anne Montchamp ce matin « Il y a des moments où l'APAJH a su être courageuse et innovante ». Notre positionnement de gestionnaire ne doit pas nous faire oublier cet engagement militant envers les enfants, les jeunes et les adultes en situation de handicap.

Tout ce qu'on a vu tout au long de cette journée, c'est une problématique au cœur de la cité. Il faut faire coexister les mondes et que les enseignants, le personnel ressource et le médico-social travaillent ensemble ont ajouté Vincent Lochmann, Président de la FFDys et Dianne Cabois, Vice-présidente.

Le Président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) Patrick Gohet est venu conclure cette journée pour laquelle il apporte son soutien depuis sa création. Quel progrès réalisé ! Les premières éditions avaient pour objectif d'obtenir la reconnaissance d'un ensemble de phénomènes entrainant des difficultés d'apprentissage. La liste des personnes intervenues aujourd'hui témoigne d'une prise de conscience collective et de réels progrès.

Saluant le partenariat entre la Fédération Française des Dys et la Fédération APAJH, fer de lance depuis toujours dans le domaine de l'éducation, l'ancien délégué interministériel aux personnes handicapées ne doute pas que du chemin reste parcourir pour qu'il y ait une véritable prise en compte de ces spécificités à l'école de tous, dans l'école, dans la formation des enseignants, dans le parcours de l'élève et au-delà.

Pour conclure, il a pris l'engagement d'inscrire à l'ordre du jour des travaux du CNCPH d'ici le mois de décembre le rapport sur le handicap cognitif réalisé par un groupe de travail inter associatif et inter ministériel. Nous devons présenter ce rapport pour que la communauté s'approprie ce sujet et dispose d'outils d'aide à l'évaluation des pratiques.

Des pratiques justement largement évoquées tout au long de cette 5ème Journée nationale des Dys, ressenties comme un signe d'espoir pour les familles et les jeunes interrogés à la sortie.

e-max.it: your social media marketing partner


Ce site enregistre des cookies sur votre ordinateur pour vous fournir une meilleure expérience.

EU Cookie Directive plugin by www.channeldigital.co.uk
!-- //FOOTER --