Vous etes ici : L'actualité Evénements Une Journée riche d’échanges de pratiques sur le polyhandicap

Une Journée riche d’échanges de pratiques sur le polyhandicap

Envoyer Imprimer
Le groupe de travail "polyhandicap" du pôle Grande Dépendance de l’APAJH a organisé le 24 mars sa deuxième journée d’échanges de pratiques au siège de la Fédération sur le thème de la communication autour de la personne polyhandicapée.

Cette journée a réuni plus de 50 professionnels, familles et militants du réseau APAJH. Elle était animée par Martine TERAL, déléguée nationale à la Grande dépendance de la Fédération des APAJH et Michel SUAREZ, pour le groupe de travail Polyhandicap.

Le Docteur Anne-Marie BOUTIN, membre du Haut Conseil Pédagogique et Scientifique de la Fédération des APAJH, Nadège RENAUX, responsable de la mission handicap de l’AP-HP, le service Vacances APAJH et une équipe de professionnels d’un SAJ et d’une MAS de la Vienne ont apporté leur expertise et fait part de leur expérience.

Communication autour de la personne polyhandicapée. Quels outils mettre en place ?

Après une première journée organisée en décembre 2010 sur l’élaboration de méthodes et modes de communication avec la personne polyhandicapée, cette deuxième journée a mis l’accent sur la transmission des informations la concernant (modes de communication, informations personnelles …) entre les familles et/ou les établissements et les partenaires extérieurs (séjours adaptés, centres hospitaliers). Les participants se sont interrogés sur les outils utilisés pour communiquer ces informations.

La Fédération des APApolyhandicap vue salleJH et le Docteur BOUTIN posent le principe que toute personne polyhandicapée même si elle n’a pas la possibilité de communiquer oralement ou d’être dans la communication expressive peut développer une communication réceptive car elle est en capacité de comprendre et d'entendre.

Il faut donc développer des moyens qui permettent de comprendre les réactions de la personne polyhandicapée à une demande, à une question avec un travail sur les codes (pictogrammes, photographies…). Il existe toute une gamme d’outils qui permettent d’établir la communication après avoir observé la personne et compris comment elle manifeste son approbation, sa désapprobation, son plaisir ou son déplaisir, sa douleur etc
. Martine TERAL, interview du 25 mars 2011

Cette journée a donc permis un véritable échange d’expériences des professionnels du réseau APAJH (chefs de service, éducateurs, médecins…) et des familles présentes. Ce type de journée se renouvellera afin de faire progresser la réflexion et les pratiques de la Fédération des APAJH pour garantir un accompagnement de qualité, au plus près des besoins, spécificités et attentes de la personne polyhandicapée.

A lire dans la Revue APAJH du mois d'avril (n° 108) un dossier complet sur le polyhandicap


Ecouter l'interview de Martine Téral

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.